Comment Réduire Efficacement votre Consommation de Plastique pour un Environnement Plus Sain

reduire-notre-consommation-de-plastique

Des sacs d’épicerie aux bouteilles d’eau jetables en passant par Tupperware, la consommation de plastique est partout. C’est en partie parce que c’est plus pratique. Pourtant, cette commodité a un prix. La pollution plastique peut prendre des générations à se décomposer. Chaque année, 8 millions de tonnes de produits en plastique se retrouvent dans les océans, selon un rapport de 2016 du Forum économique mondial, de la Fondation Ellen MacArthur et de McKinsey & Company. Comme le rapporte le National Geographic, environ 700 espèces d’animaux marins mangent ou sont prises au piège par ces matières plastiques.

Et bien que le recyclage des déchets plastiques soit quelque chose que nous devrions tous faire ; il ne peut pas résoudre complètement le problème des emballages plastiques, explique Darby Hoover, spécialiste principal des ressources qui travaille sur les questions de déchets plastiques au Natural Resources Defence Council (NRDC). En effet, sur l’ensemble des tonnes de déchets plastiques produits, il y a seulement 9 % de plastiques recyclés, selon une étude de Science Advances publiée en 2017.

Le recyclage des plastiques n’est tout simplement pas la réponse ; ce qui signifie que nous devons travailler pour réduire la quantité de bouteilles en plastique et sacs en plastiques produites. N’oubliez pas que les objets en plastique n’ont été inventés qu’il y a un peu plus de 100 ans. Ce n’est pas ainsi que nous avons toujours vécu et ce n’est pas nécessairement notre avenir. Dans cette optique, vous découvrirez dans cet article 4 astuces hyper simples pour réduire votre consommation de plastique ; et ainsi œuvrer pour une planète plus écologique.

Découvrez aussi : [Comment tomber raide d’une surjeteuse ?]

Quatre étapes à suivre pour minimiser votre utilisation des emballages en plastique

pollution-plastique

Nous à l’ère de la technologie et la plupart de nos achats se font en ligne. Nous recevons nos colis joliment emballés dans des emballages qui sont en grands parti non-biodégradables. Ces déchets en plastique sont jetés dans les poubelles après utilisation. Toutefois, nous savons que la matière plastique n’est pas biodégradable et donc, constitue un véritable moyen de pollution des océans.

Ces produits jetables comme les bidons, les gobelets, les pots de yaourt, les canettes, les bouteilles ; et flacons en plastique peuvent se retrouver facilement sur la plage, dans les fleuves et pollués ainsi nos écosystèmes. Ainsi, pour réduire cette pollution du milieu marin, il nous faut opter pour des gestes éco en matière de notre consommation de plastique. Cette transition écologique, passe d’abord par l’usage des plastiques recyclables et une meilleure gestion des déchets en plastique.

Découvrez aussi : [À qui s’adressent les chaises ergonomiques ?]

1. Changez votre état d’esprit

consommation-plastique-par-personne

Il existe des moyens pour chacun de réduire ses déchets plastiques. Il suffit de penser à l’avance et d’avoir une feuille de route. Bien sûr, une personne consommant moins de plastique ne fera pas de différence ; mais cette activité en masse peut réduire la pollution plastique des milieux océaniques, explique Eric Goldstein, avocat principal au NRDC. “Tout cela s’additionne. Et c’est une façon de penser qui dit :” Existe-t-il des moyens de me préparer à avoir moins d’impact lorsque je passe ma journée ? “, Explique Hoover.

C’est pourquoi elle transporte un sac et des couverts réutilisables partout où elle va et elle refuse tous types de plastique lorsqu’ils sont offerts dans les supermarchés. Elle suggère également d’acheter de la nourriture en vrac lorsque cela est possible. Lors de la commande, elle conseille de demander qu’ils incluent moins de serviettes et évitent de fournir des fourchettes et des couteaux jetables supplémentaires.

En vol, Hoover apporte une bouteille d’eau réutilisable et demande aux agents de bord de la remplir. S’ils refusent, elle réutilise le gobelet en plastique qu’ils fournissent. Elle emballe également ses propres collations. Au travail, Hoover suggère de rassembler vos collègues et de réfléchir à des moyens de réduire la consommation de plastique au bureau. L’intention n’est pas de créer plus de travail pour vous-même, vos collègues ou les membres de votre famille ; mais de cibler des choses qui ne demandent pas beaucoup d’efforts pour changer, dit-elle.

Découvrez aussi : [7 Astuces Simples Pour Combattre La Fatigue De Façon Naturelle]

2. Soutenez les lois qui réduisent les déchets plastiques dans votre communauté

loi-plastique-usage-unique

L’un des moyens efficace de promouvoir un changement généralisé là où vous vivez est de rechercher des lois pertinentes sur les plastiques usagés ; et de soutenir leur mise en œuvre en discutant avec des politiciens. Par exemple, des villes et des États du pays, y compris la Californie et New York, ont interdit ou prévoient d’interdire les sacs en plastique à usage unique. Des lois comme celle-ci qui restreignent la consommation non inhibée de sachets encouragent les individus à utiliser des alternatives comme les sacs réutilisables, dit Hoover.

De nombreux États ont également des factures de bouteilles ou des lois sur le dépôt des conteneurs. Ces lois exigent que quelqu’un paie un dépôt lors de l’achat d’une boisson en bouteille, qui est ensuite remboursé lorsque la bouteille en plastique vide est retournée. Ce faisant, ces lois augmentent considérablement le recyclage, dit Hoover.

Découvrez aussi : [Comment Fumer du Cannabis n’Importe où sans se faire Chopé !!!]

3. Découvrez si les entreprises réduisent leur production de plastique

marche-du-plastique-en-france

La plupart des entreprises ne divulguent pas la quantité de plastique qu’elles libèrent dans le monde. Toutefois, vous pouvez toujours les appeler et demander ces données, explique Ivy Schlegel, chercheuse principale au groupe environnemental Greenpeace. Schlegel suggère également de demander quelle quantité de plastique, l’entreprise utilise dans ses emballages ménagers ; ou si le plastique contenu dans les produits est réutilisé et s’ils ont l’intention de cesser d’utiliser du plastique à usage unique.

Pour avoir le plus d’impact, vous pouvez contacter les entreprises qui vendent le plus grand volume de produits conditionnés en plastique à usage unique. Schlegel suggère de commencer avec Unilever, Nestlé, Coca-Cola, PepsiCo, Procter and Gamble et Mars. Vous pouvez commencer par appeler les lignes de service client générales des entreprises ou leur envoyer des e-mails. Si vous êtes mal à l’aise d’appeler, vous pouvez tweeter auprès des sociétés, ce qui est plus facile et attire toujours leur attention, dit Hoover. Schlegel suggère également d’acheter auprès d’entreprises qui travaillent à réduire leur utilisation de plastique et de boycotter celles qui ne le sont pas.

Découvrez aussi : [Brosse à dents électrique Oral B : mon avis]

4. Encouragez votre épicerie à adopter un modèle zéro déchet

magasin-sans-plastique

Les épiceries en particulier sont remplies de plastique des légumes emballés dans du plastique aux fruits prédécoupés dans des boîtes en plastique aux sacs en plastique. Les épiceries zéro déchet offrent une alternative. Precycle, à New York, vend des produits sans emballage pour aider les clients à mener une vie zéro déchet ; et lutter contre la pollution de l’environnement. Le Wally Shop, également à New York, propose des produits comme les produits biologiques dans des emballages sans plastique. Walgreens et Kroger ont récemment signé un programme appelé Loop qui fournit des articles de marques bien connues dans des emballages recyclables.

Vous pouvez également pousser votre supermarché local à adopter un modèle zéro déchet. Cela permettra d’éliminer le plastique en stockant les aliments et autres articles dans des conteneurs comme des paniers en bois. Lorsque vous magasinez dans des supermarchés qui n’utilisent pas ce modèle ; vous pouvez apporter vos propres sacs et contenants réutilisables ou en acheter dans le magasin, le cas échéant.

Il s’agit d’une refonte fondamentale de la façon dont nous consommons les produits, mais ce n’est pas une proposition impossible, dit Schlegel. Hoover, pour sa part, espère que nous régnerons dans la production et la consommation de plastique. D’après lui “Les gens voient les dommages causés par les plastiques à usage unique … Je pense qu’il y a une possibilité que nous allons vraiment voir des changements dans notre utilisation illimitée du plastique.”

Découvrez aussi : [5 raisons pour lesquelles les protéines favorises la perte de poids]

Pour plus d’information, nous vous invitons à regarder cette vidéo qui développe le thème :  ” COMMENT RECYCLER LE PLASTIQUE ?